Nouvelles

Le CCISD reçoit l’appui de Collaboration Santé Internationale

Au cours des derniers mois, deux projets mis en œuvre par le CCISD ont bénéficié de dons de médicaments et de matériel médical de la part de Collaboration Santé Internationale (CSI) : le Projet de Prise en charge Intégrée de la Santé de la Mère et de l’Enfant dans l’Artibonite (PRISMA), en Haïti, ainsi que le Projet d’appui au système de santé de la province de Kinshasa (PASSKIN), en République démocratique du Congo. Des contributions importantes qui permettent de combler des besoins immenses.

En Haïti, le don reçu de CSI a été redistribué dans huit institutions de santé de la région de l’Artibonite appuyées par le PRISMA. Il contenait des vitamines, des tubes de prélèvement, des sondes gastriques, des thermomètres et plus encore.

Selon la directrice du projet, Martine Bernier, l’appui de CSI a permis d’améliorer la disponibilité d’équipements ainsi que la quantité de médicaments et de petits matériels disponibles pour traiter les enfants de moins de cinq ans et aider les femmes enceintes dans les institutions ciblées.

« Nous avons essayé de couvrir ainsi la quantité de bénéficiaires prévus [par PRISMA] et nous avons surtout priorisé les enfants de moins de cinq ans, car c’est ce groupe qui bénéficie le moins d’aide en termes d’intrants dans le pays », a-t-elle spécifié dans un rapport remis à l’organisation donatrice.

L’Hôpital Toussaint Louverture d’Ennery bénéficie maintenant d’une maternité plus fonctionnelle et confortable grâce à la dotation de deux lits d’accouchements. Partout, les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes ont désormais une accessibilité accrue à des services de soins de meilleure qualité puisque les institutions sont mieux équipées.

En République démocratique du Congo, la contribution du CSI au projet PASSKIN a, quant à elle, permis de doter de mobilier, de petits équipements médicaux et de matériel médical les hôpitaux et centres de santé des sept zones de santé ciblées par le projet.

Malgré le coût du transport d’un container de 40 pieds du Canada vers Kinshasa, cette fructueuse collaboration a engendré des économies substantielles pour le PASSKIN qui a alors été en mesure d’obtenir des équipements médicaux de qualité à coût réduit.

À ce jour, l’équipe à Kinshasa commence à distribuer les équipements dans les hôpitaux et centres de santé, ce qui constituera une contribution significative à l’amélioration des soins dans les structures de santé.