Nouvelles

RD CONGO : Le PASSKIN répond aux besoins des mères pour une meilleure santé des enfants

Depuis 2012, le Projet d’appui au système de santé de la province de Kinshasa (PASSKIN) contribue à réduire la mortalité infantile en améliorant la qualité des soins de santé offerts aux mères. Une stratégie qui s’avère prometteuse à l’aube d’une troisième année d’intervention.

« En répondant positivement aux besoins en maternité de la femme, c’est l’enfant qui est immédiatement visé », explique Noëlle Wishi, la spécialiste de l’Égalité femmes-hommes du projet.

En effet, selon l’Organisation mondiale de la santé, le premier mois de vie d’un enfant présente le risque de décès le plus élevé. Des soins obstétricaux essentiels de qualité, à savoir une prise en charge adéquate de la grossesse, de l’accouchement et de la période du post-partum, sont des moyens éprouvés de réduire ce risque (OMS, 2012).

Ainsi, dans l’optique d’améliorer l’accès des mères à des soins de meilleure qualité, le projet PASSKIN poursuit divers travaux de construction et de réhabilitation de structures sanitaires.

En septembre dernier, par exemple, la communauté de Bita a pu assister à l’inauguration de son centre de santé, lequel peut desservir une population de plus de 10 000 personnes, en particulier les femmes et les enfants. Modernisé et doté d’équipements de santé améliorés, il servira d’abord comme maternité, puis comme centre de secours pour les premiers soins avant le transfert des malades vers les grands centres hospitaliers.

Afin de répondre aux besoins spécifiques des mères, on y retrouve une salle de travail pour les femmes qui attendent d’accoucher, une salle d’accouchement ainsi qu’une maternité avec une toilette et une douche pour permettre aux femmes ayant accouché de satisfaire leurs besoins de base dans l’intimité.

Pour les communautés locales, des travaux comme ceux du centre de santé de Bita répondent à une préoccupation importante. Quant à elles, les diverses contraintes liées à la qualité et aux distances géographiques entravant leur accès à des soins de santé s’estompent peu à peu dans la grande province de Kinshasa.

Le PASSKIN est un projet de 12,2 millions de dollars financé par le gouvernement du Canada et mis en œuvre par un consortium composé du CCISD et du Centre hospitalier universitaire de Montréal – Unité de santé internationale (CHUM-USI), en collaboration avec le ministère de la Santé provincial. Cette initiative a pour objectif de fournir un appui au niveau périphérique du système de santé, dans  sept zones de santé de la province de Kinshasa, en République démocratique du Congo. 

--

POUR EN APPRENDRE DAVANTAGE SUR LE PASSKIN, VISITEZ NOTRE SECTION PROJETS OU ACCÉDEZ À L'ALBUM PHOTO DE CETTE INITIATIVE.

--

Crédit photo: Caroline Gosselin