Nouvelles

BURKINA FASO : Le CCISD reprend son appui à la riposte au sida

La collaboration se poursuit entre le CCISD et le Secrétariat Permanent du Conseil National de Lutte Contre le Sida et les IST (SP/CNLS) du Burkina Faso, alors que s’entame une nouvelle phase du Projet de Réalisation d’actions ciblées au profit des orpailleurs et des populations des sites aurifères au pays.

Agissant à titre d’agence d’exécution de cette neuvième phase, le CCISD sera responsable de la mise en œuvre d’activités visant à renforcer l’accès des orpailleurs, des orpailleuses et des personnes vivant dans l’environnement d’orpaillage aux services de santé, ainsi que la promotion des moyens de prévention de la transmission des IST et du VIH.

Prévu pour une année, ce projet contribuera entre autres à améliorer les connaissances et les pratiques en matière de prévention, de transmission et de contrôle des IST et du VIH, à accroître l’accessibilité à des services sanitaires adaptés et à renforcer les compétences des prestataires de soins pour une meilleure prise en charge des cas d’IST.

Une approche égalité femmes-hommes sera promue à travers toutes les activités afin d’adresser les barrières socioculturelles qui affectent les rapports entre les femmes et les hommes, spécifiquement en matière de santé sexuelle et reproductive.

Le projet PAPSIFER 9 s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national multisectoriel de lutte contre le SIDA (PNM). Il sera mis en œuvre jusqu’en décembre 2017, grâce à un budget de 199 932 600 FCFA, soit environ 432 654 $ CA.

--

Photo (2014) : Des femmes et leurs enfants, dans le site d'orpaillage de Boussé.