Nouvelles

Égalité de genre : Un enjeu toujours d'actualité pour le CCISD

L’égalité de genre est intégrée aux initiatives du CCISD depuis plus de 30 ans et continue d’être au cœur des pratiques de l’organisation. Grâce à des partenaires dévoués, le CCISD parvient à mettre en œuvre concrètement une stratégie d’égalité à tous ses projets, pour le renforcement du pouvoir d’agir des femmes et des filles. Convaincue des effets positifs de l’égalité pour la santé des populations, l’organisation continue d’intensifier ses efforts afin que ces dernières puissent bénéficier d’un accès plus équitable à des soins adaptés à leurs besoins ainsi que d’une plus grande autonomie dans toutes les sphères de leur vie, en particulier en lien avec leur santé.

Au début de l’année 2018, le CCISD a procédé à l’embauche d’une conseillère en égalité de genre et droits humains, une excellente addition à l’équipe qui lui permettra de renforcer ses interventions sur plusieurs plans. Le CCISD s’implique aussi dans divers groupes de travail québécois et canadiens dans le but d’appuyer et de promouvoir l’égalité de genre. 

En tant que membre actif, le CCISD a contribué dès le début de l’année 2018 aux travaux du Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants (CanSFE) en vue de l’élaboration d’indicateurs qui seront utilisés pour agréger les résultats d’Affaires mondiales Canada (AMC) en matière de santé et droits sexuels et reproductifs (SDSR). Tous les projets développés cette année par le CCISD, notamment les initiatives entamées au Bénin et en République démocratique du Congo, contribueront à récolter un grand nombre de données utiles à AMC concernant la SDSR au niveau international.

Le CCISD siège au Comité organisateur de la conférence canadienne sur la santé mondiale sur le thème « Environnements fragiles et santé mondiale ». Dans ce cadre, le CCISD mets activement l’accent sur les enjeux d’égalité de genre au cœur de cette conférence dont les retombées sont significatives pour influencer les chercheurs, praticiens, et décideurs des secteurs de la santé, et de la coopération internationale.

Le CCISD a alimenté les réflexions de préparation pour l’atelier de la société civile qui se tenait en amont de la rencontre des femmes ministres des Affaires étrangères, à Montréal, ce 21 septembre. Cette contribution avait pour but de mettre la santé des femmes à l’agenda des discussions politiques des Nations Unies. Le CCISD fera aussi une courte présentation sur la SDSR lors de l’Assemblée générale du Comité Québécois Femme et développement au mois d’octobre 2018, afin de stimuler les réflexions concernant la nouvelle politique d’aide internationale féministe (PAIF) et les droits sexuels et reproductifs des femmes et des adolescentes.

La PAIF du gouvernement canadien met de l’avant une approche fondée sur les droits de la personne, une approche qui permet au CCISD d’appuyer l’exercice de l’égalité de genre à travers le droit à la santé, le droit à la dignité humaine et au respect de la vie privée, le droit à l’auto-détermination, le droit à la non-discrimination, le droit à l’information et le droit de vivre dans un environnement sain. Le CCISD appuie notamment la formation du personnel de santé en lien avec le respect des droits humains en plus de travailler à offrir aux utilisatrices et utilisateurs, des services de santé qui respectent la dignité humaine, la vie privée et l’égalité de genre.

Par ses implications, le CCISD promeut l’égalité de genre qui constitue un enjeu essentiel pour la prospérité, ainsi que la paix et la sécurité dans le monde.