Nouvelles

HAÏTI : Des prestataires de soin confiants grâce à PRISMA 2

Le « Projet de Prise en charge intégrée de la Santé de la Mère et de l’Enfant dans l’Artibonite  - Phase 2 » (PRISMA 2) vient de terminer une deuxième année d’intervention sur le terrain. Prévue sur une durée de quatre ans (2017-2021), cette initiative contribue à l’amélioration de la santé sexuelle et de la reproduction, maternelle, néonatale et des enfants pour les femmes, les filles et les enfants de 0-5 ans dans 8 communes du département de l’Artibonite.

Cette année, le projet fut principalement axé sur la formation des prestataires de soins afin de renforcer leur capacité à appliquer les standards exigés par la Direction départementale de santé de l’Artibonite (DDSA) en matière d’offre de soins de qualité aux populations, plus spécifiquement aux femmes enceintes et aux nouveau-nés. Un total de 254 prestataires (188 femmes et 66 hommes) ont été formés sur des thématiques telles que la planification familiale et la réanimation néonatale au cours de l’année.  

Voici d’ailleurs le récit de Miss Cadet Guetna Lourdy, une jeune infirmière de 29 ans ayant bénéficié de l’appui de l’équipe PRISMA 2.

-

Diplômée en 2015, Miss Cadet a débuté sa carrière comme monitrice de stage pratique pour les étudiantes et étudiants de la Faculté des Sciences infirmières de l’Université publique de l’Artibonite aux urgences de l’Hôpital la Providence des Gonaïves (HPG), le plus grand établissement de santé du département. En 2018, elle se voit recrutée par la DDSA dans le cadre du renforcement du personnel appuyé par PRISMA 2. Miss Cadet est alors affectée à Anse-Rouge comme infirmière de ligne, où elle travaille dans des conditions bien différentes de celles auxquelles elle était habituée.

Situé au cœur d’un paysage aride, coincé entre montagnes et mer, le centre d’Anse-Rouge dessert une population d’environ 40 000 personnes. Offrant des soins obstétricaux et néonataux d’urgence de base (SONUB), l’institution fait face à de nombreux défis, dont des ressources limitées et un accès routier extrêmement ardu qui constitue une barrière significative à la fréquentation du centre. En effet, les longues routes cahoteuses et parfois dangereuses qu’il faut parcourir pour s’y rendre affectent la volonté – et la capacité – des femmes enceintes de la Commune à fréquenter le centre, rendant également périlleux le transfert sécuritaire des patientes vers l’HPG en cas de problème pendant l’accouchement. Il est donc primordial pour le personnel d’être bien formé pour conserver la confiance des femmes enceintes qui choisissent d’y aller, leur offrir les soins de qualité auxquels elles ont droit ainsi que réagir promptement et adéquatement lorsque la situation l’exige.

À cet effet, le projet PRISMA 2 s’assure que les prestataires de soins d’Anse-Rouge (et ceux de 8 autres institutions SONUB de l’Artibonite) puissent développer et renforcer les compétences dont ils ont besoin pour permettre aux femmes de donner naissance dans la dignité et aux enfants de naître sans heurts. 

Étant maintenant infirmière responsable de la maternité du centre d’Anse-Rouge, Miss Cadet a pu bénéficier de formations réalisées dans le cadre du projet : « Les accouchements, les partogrammes représentaient pour moi des défis insurmontables. Cependant, la formation Gestion du travail et de l’accouchement (GESTA) réalisée par PRISMA 2 juste avant mon affectation m’a rendu vraiment confiante, m’a permis de comprendre et de bien remplir les partogrammes ce qui me permet de prendre des décisions éclairées selon les cas. Je me sens maintenant très confortable dans mes actes et mon comportement face aux bénéficiaires des services du centre s’améliore grandement. » 

Avec un peu d’émotion dans la voix, l’infirmière explique qu’elle ne s’attendait pas à une pareille progression de ses compétences, non seulement dans le domaine de la maternité, mais aussi du point de vue de ses comportements. Celle qui autrefois ne se donnait même pas la peine de se présenter aux femmes avant leur prise en charge, affirme avec fierté avoir revu et repensé ses attitudes vis-à-vis ses patientes. Depuis qu’elle a suivi l’atelier de formation sur l’Approche axée sur la clientèle de PRISMA 2, Miss Cadet fait du respect des droits et de l’intimité des femmes qu’elle rencontre sa priorité.

Grâce à l’accompagnement de proximité offert par l’équipe PRISMA 2, elle dit aujourd’hui remplir ses fonctions avec confiance et fierté : « Actuellement, quand je réfère une patiente vers l’HPG, je juge nécessaire de me renseigner sur son devenir, soit en appelant l’hôpital, soit par l’intermédiaire des parents, ce qui me permet de savoir si mes références sont correctes. En général, je constate qu’elles sont justes. », a affirmé Miss Cadet avec un sourire au visage.

 

POUR EN APPRENDRE DAVANTAGE AU SUJET DU PROJET PRISMA 2, RÉALISÉ AVEC L'APPUI FINANCIER DU GOUVERNEMENT DU CANADA ET DE ONE DROP, VISITEZ LA SECTION PROJETS.