Nouvelles

22 avril – Jour de la Terre : Pour une planète en santé

Par : MAMAN M. Bachir, MCRE, MSc Ing

Chargé de projet et Conseiller en Environnement & Développement Durable

 

En ce jour où le monde célèbre le jour de la Terre, la crise sanitaire actuelle nous rappelle le lien indissociable entre la santé environnementale, humaine et animale. La pollution environnementale à l’origine de l’effet de serre additionnel, du réchauffement planétaire, de la crise climatique et ses impacts (notamment en matière de destruction d’habitat d’espèces à agents pathogènes zoonotiques – zoonoses, un groupe de maladies infectieuses qui se transmettent naturellement de l'animal à l'homme), attire de plus en plus l’attention des scientifiques.  Ainsi, selon une étude de l’Université de Cambridge, les changements climatiques, en modifiant la localisation géographique des espèces, pourrait avoir joué un rôle dans la mutation, de l’animal à l’être humain, du coronavirus responsable de la COVID-19.

La santé est intimement liée au développement durable : une meilleure santé est à la fois une condition préalable, le résultat et un indicateur des trois volets du développement durable (DD) dixit OMS dans « l’avenir que nous voulons ».

La santé conditionne notre bien-être, le maintien de nos niveaux de vie, la jouissance de nos droits fondamentaux, l’usage de nos facultés intrinsèques pour produire de la connaissance, se nourrir, se développer et pérenniser les progrès jusque-là engrangés. C’est dire que l’amélioration durable de la santé des communautés constitue une condition à l’atteinte des objectifs du développement durable à l’horizon 2030. 

En tant qu’acteur de développement international, le CCISD se sent directement concerné par les enjeux du développement durable dans tous les pays où il intervient. C’est pourquoi nos engagements en matière de santé durable pour les communautés vulnérables se fondent sur la vision du développement durable et sont articulés autour d’un ensemble de principes directeurs et de valeurs intrinsèques qui orientent nos actions.

Sachant que la santé, la subsistance des populations et le développement économique reposent sur un environnement sain, le CCISD œuvre au respect de la viabilité de l’environnement dans toutes ses interventions. Pour assurer la protection de l’environnement, tous nos projets font l’objet d’analyses et d’évaluations environnementales en cohérence avec les principes cardinaux inscrits dans les lois canadiennes en matière d’évaluation environnementale:

  • ne pas nuire;
  • atténuer les risques liés à l'environnement et
  • tirer parti des possibilités qu’offre l’environnement.