expertise

Notre équipe possède un bagage unique d’expériences, de connaissances et de compétences en santé. Nos nombreuses années d’intervention sur le terrain nous ont permis de développer des domaines d’expertise et de concrétiser notre savoir-faire par le biais d’actions significatives.

Ensemble, ces domaines d’expertise et ces actions font du CCISD un acteur notable de la coopération, capable de s’adapter aux nombreux défis du développement international.

DOMAINES D’EXPERTISE

Les soins de santé primaires

Notre spécialité en soins de santé primaires est le reflet direct des valeurs fondamentales de notre Organisation, soit l’égalité, l’accessibilité, l’équité et la durabilité dans la prestation de services en santé. Dans le respect des réalités et des priorités propres à chaque pays ciblé, nous contribuons

  • à une meilleure accessibilité des soins sur les plans financier et géographique;
  • à l’amélioration des taux d’utilisation des soins curatifs et préventifs dans les zones de santé couvertes;
  • au renforcement des capacités du personnel de santé dans les domaines cliniques et de la gestion financière et administrative;
  • à l’amélioration de la gouvernance à différents niveaux de la pyramide sanitaire, dans des contextes de décentralisation;
  • au renforcement de l’approvisionnement en équipements médicaux et non médicaux dans les structures sanitaires;
  • à l’implication des communautés pour la planification et l’implantation de programmes de santé maternelle et infantile, notamment à travers des microprojets.
  • LE CCISD ET LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES Sur 18 projets réalisés

  • 3 300 personnes formées
  • 190 centres de santé et 13 hôpitaux appuyés, dont certains réhabilités ou construits
  • 14 programmes de formation conçus et dispensés

Au final, ces actions ont des répercussions positives sur la santé maternelle, néonatale et infantile, sur la promotion du planning familial, ainsi que sur les luttes contre le paludisme, le VIH/sida et les IST.

La surveillance épidémiologique

Permettre aux populations de détecter et de contrôler plus efficacement les maladies à potentiel épidémique et pandémique, c’est sauver des milliers de vies.

Après plus de 25 ans, nous continuons de croire en l’apport significatif de la surveillance épidémiologique (SE) pour le bien-être des populations et la mise en place d’un système d’information sanitaire moderne, adapté aux conditions du milieu. À cet effet, nos projets axés sur le déploiement de systèmes de SE performants favorisent :

  • l’appui à la décentralisation des systèmes nationaux de surveillance;
  • la formation du personnel impliqué dans la SE à toutes les échelles du système de santé, autant dans le système public, parapublic que dans les organisations communautaires;
  • l’appui à l’institutionnalisation de la formation dans les écoles nationales de santé publique dans le but d’en assurer la durabilité;
  • la réalisation de recherches spécifiques menées auprès de groupes à risque;
  • la fourniture d’un appui technique et financier direct lors des épidémies déclarées;
  • les expériences pilotes en surveillance épidémiologique à base communautaire.
  • LE CCISD ET LA SURVEILLANCE ÉPIDÉMIOLOGIQUE Sur 4 projets réalisés, dont certains multipays :

  • 2400 personnes formées en épidémiologie d’intervention, dans 5 pays à tous les niveaux de la pyramide sanitaire
  • 309 centres de surveillance épidémiologique créés sur un réseau de 435 dans 5 pays d’Afrique de l’Ouest

Aujourd’hui, le nombre de personnes ayant pu bénéficier directement ou indirectement de notre appui est incalculable en raison du caractère préventif de nos projets.

La riposte au sida

La riposte au sida est une expertise reconnue du CCISD. Au fil des ans, notre approche globale et multidisciplinaire a permis de laisser des résultats durables dans les zones d’intervention en misant principalement sur le renforcement des capacités du système public de santé et sur la prévention.

Afin d’adapter les services de santé aux besoins des communautés, nous travaillons en étroite collaboration avec les acteurs nationaux de la riposte au sida, les prestataires de soins, ainsi que les groupes à risque et leur entourage pour entre autres :

  • Appuyer la gouvernance du système public de santé en tenant compte des mécanismes de transmission principaux, de la situation d’ensemble du système de services de santé de base, de même que des réseaux de distribution des médicaments essentiels;
  • Faciliter la prévention et la prise en charge des IST et du VIH par les prestataires de soins et les groupes à risque;
  • Sensibiliser les groupes cibles et leur permettre de participer activement à la promotion de comportements à moindres risques;
  • Intégrer la dimension d’égalité femmes-hommes dans la riposte aux IST et au sida et la sensibilisation liée à la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH, notamment par le biais de réflexions sur la masculinité et la vulnérabilité liée aux inégalités.
  • Sur 10 projets multipays réalisés

  • 15 300 personnes formées dans 10 pays d’Afrique subsaharienne et en Haïti
  • 400 structures de santé appuyées
  • 633 740 cas d’IST pris en charge
  • Plus de 5 millions de préservatifs vendus ou distribués
  • 4 104 330 personnes touchées par les activités de sensibilisation et de prévention

L’ÉQUITÉ ET L’ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

Au CCISD, nous reconnaissons que l’inégalité entre les femmes et les hommes est un frein au développement et qu’elle peut être porteuse de conséquences tragiques pour la santé des populations. C’est pourquoi nous nous engageons à promouvoir et à intégrer les aspects d’égalité entre les sexes dans tous nos projets. Cet axe transversal a largement contribué à la réussite de nos projets et à la durabilité de leurs résultats en soutenant par exemple :

  • l’accès aux services de santé de la reproduction et aux soins de santé primaires pour les femmes et leurs enfants;
  • l’amélioration de l’accueil non sexiste et non discriminatoire, ainsi que la confidentialité accrue dans les services de santé;
  • la réduction de la violence sexuelle liée au genre;
  • l’accès aux préservatifs, autant féminins que masculins;
  • l’augmentation de la sécurité dans les camps de déplacés et la disponibilité de protocoles de services et de soins pour réagir dans les cas de violence sexuelle.

En plus de miser sur le renforcement de capacités individuelles et collectives des femmes, sur la promotion de leur autonomie personnelle et sur leur participation dans les lieux d’action et de décision, nous intervenons auprès des hommes pour qu’ils ne trouvent aucun bénéfice à refuser aux femmes l’exercice de leurs droits.

Parce que la santé d’une population ne peut progresser avec satisfaction que dans un contexte social équitable!

actions

La formation en santé

Un service de santé moderne suppose un personnel efficace et qualifié en fonction des tâches auxquelles il est affecté. À cet effet, le CCISD déploie des efforts pour le transfert de connaissances et le développement des compétences dans chacun de ses projets.

Grâce à des stratégies et méthodes d’intervention éprouvées et adaptées aux besoins locaux, nous soutenons le renforcement des capacités du personnel de santé en cours d’emploi dans plusieurs domaines, dont le planning familial et la gestion des médicaments. Puisque les actrices et acteurs du système sanitaire doivent être sélectionnés, formés, gérés et évalués adéquatement, nous appuyons également la révision des programmes pour favoriser la revitalisation rigoureuse et durable des dispositifs de formation.

L’appui à la gouvernance et au renforcement des institutions sanitaires

Notre engagement envers la décentralisation et le renforcement des systèmes de santé, de leurs structures et de leurs ressources nous a amenés à développer une approche intégrée, basée sur un processus d’accompagnement-appropriation qui favorise la prise en charge par les partenaires locaux.

Cette approche renforce la capacité de définir et de gérer efficacement un système de santé, de même que celle de développer des services qui répondent convenablement à des problématiques spécifiques. Les interventions d’appui du CCISD s’adressent aussi aux organisations de la société civile. Elles leur permettent de participer plus activement aux succès du système sanitaire et à intervenir positivement sur leurs propres conditions de santé.

La participation communautaire

Puisque le CCISD reconnaît l’apport inégalé des communautés à leur propre développement, nous avons développé une stratégie transversale d’appui à la participation communautaire. Cette approche vise notamment à renforcer les capacités des organisations communautaires et associatives dans la prévention et l’amélioration de l’offre de services de santé auprès des populations spécifiques.

En s’impliquant davantage et en s’appropriant les enjeux, ces organisations peuvent favoriser la mise en place de services adaptés aux populations locales. De plus, elles peuvent contribuer positivement au développement des communautés afin que ces dernières se mobilisent en faveur de la santé et agissent sur les facteurs individuels et sociaux qui affectent leur vie et leur santé.

Le suivi-évaluation

La gestion efficace de projets est l’une des plus grandes forces du CCISD. Afin de maximiser notre efficacité, tous nos projets sont soumis à l'obligation de fournir des résultats concrets et mesurables, définis à partir d’un cadre de mesure du rendement ou autre type de guide de suivi-évaluation.

Ainsi, pour chaque projet, nous mettons en place un système rigoureux permettant de mesurer et de suivre le niveau de progression de tous nos projets vers l’atteinte de leurs résultats respectifs.